Le « LMA des légendes » : les auteurs se rappellent leur prix

À l’occasion de l’opération spéciale sur la sélection 2021-2022, les auteurs lauréats du prix Livre Mon Ami se souviennent de leurs rencontres ou nous présentent le livre qui fait désormais partie du « LMA des légendes ».

2014 : Maria Diaz à propos de l’Invisible, son conte amérindien lauréat cette année-là

Maria Diaz présente l’album, illustré par Bruno Pilorget, qui fit d’elle l’une de nos sept légendes. Il s’agit d’un conte du peuple Mi’kmaq, encore installé aujourd’hui sur la côte nord-est des États-Unis.


2015 : Agnès Laroche nous visita avec le fantôme de Sarah Fisher

(Non pas qu’elle soit venue avec un vrai fantôme : « le fantôme de Sarah Fisher » c’est le titre du livre)
Agnès se souvient des paysages et des rencontres faites lors de son séjour de 2015. D’une rencontre en particulier…


2016 : Cécile Alix nous parle de Super Menteur

Pour le LMA des légendes 2022, Cécile Alix se rappelle « Super Menteur », lauréat Livre Mon Ami 2016 qui l’a amené à la rencontre de son public.


2017 : Évelyne André-Guidici se rappelle Okai et Choda

Evelyne André-Guidici est, en 2017, la seconde lauréate du prix « Livre, mon Ami » à habiter et écrire en Nouvelle-Calédonie. A l’occasion du « LMA des légendes », elle évoque ce souvenir.


2018 : Sophie Rigal Goulard évoque Quinze jours sans réseau

Sophie est aussi une légende, c’est la seule à avoir gagné deux fois le prix Livre Mon Ami ! Le livre « quinze jours sans réseau » a amené son autrice à la rencontre des enfants calédoniens en 2018, elle qui était déjà venue en 2007 pour « j’ai effacé la maîtresse ».


2019 : Agnès de Lestrade nous écrit au sujet du Ciel d’Homère

En 2019, Agnès de Lestrade remporte le prix Livre, Mon Ami pour son roman le ciel d’Homère. Hélas, Agnès n’a pas pu venir nous rendre visite et c’est Antoine Déprez, l’illustrateur de l’album La Louve (arrivé second), qui est venu à la rencontre des jeunes lecteurs. Agnès de Lestrade nous envoie ce sympathique message.

Un grand merci d’avoir fait de moi une légende ! J’adore !

Alors je vous raconte ma petite tambouille :
Tous mes textes partent d’un titre. Il arrive tout seul dans ma tête….étrange hein ?
Pour mon premier livre « La petite fille qui ne voulait plus cracher », ne sachant pas comment procéder, je me suis posée des questions : pourquoi cette petite fille ne veut plus cracher, qui est sa famille, quel est son caractère etc…
J’ai inventé l’histoire d’une petite fille qui avait une salive magique et qui devient célèbre Ce texte a été publié à l’école des loisirs et je me prenais déjà pour une légende hahha !


Et puis j’ai continué jusqu’à publier une centaines de livre, notamment la grande fabrique de mot, traduit dans 30 langues…oui j’adore me vanter…
Pour le ciel d’Homère, j’ai inventé l’histoire d’un homme qui vivait dans la rue..
Je me suis mise dans la peau de cette héroïne qui lie une amitié avec ce vieux monsieur.
Leur rencontre va les changer tous les deux.


Si j’écris c’est pour chercher comment on fait avec la vie. Je lis beaucoup, pour voyager, rire, avoir peur, réfléchir…


Et vous, vous lisez pour quoi ?


Je vous embrasse très fort !

Agnès de Lestrade


2020, Estelle Faye se souvient des Guerriers de Glace

Estelle Faye est la dernière lauréate en date du prix Livre, Mon Ami… Elle évoque les rencontres avec les élèves, qui se sont faites dans des circonstances bien particulières, en cette année 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.