20 ans : le mot de M. le Vice-Recteur et de Mme la Directrice de l’Enseignement de Nouvelle-Calédonie

montage_couvertures_20_ans_projet2


Il était une fois….. Livre, mon ami
« la lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté !» François Mauriac
« J’ai accompli de délicieux voyages embarqué sur un mot .. » Honoré de Balzac
~

 « Livre mon Ami, » …Vingt ans déjà !

Comment ce prix de littérature de jeunesse est-il né, un beau jour de 1997 ?

Qu’est-ce qui reliait pour le coup la ville de Poitiers à celle de Nouméa, la France métropolitaine à  la Nouvelle-Calédonie ?

L’espace « LIVRES », tout simplement, puisque tel est le sujet de ce Prix.

Né de la volonté de l’inspecteur de l’Education Nationale, René CHERPRENET, qui l’avait expérimenté sous le titre de « Prix Européen du Roman pour Enfants de la ville de Poitiers », le concept de ce prix fut adapté aux jeunes lecteurs de 10 à 13 ans de Nouvelle-Calédonie.

C’est ainsi que, lancé et animé par une équipe d’enseignants et de bénévoles passionnés et convaincus que la lecture plaisir pouvait être un levier d’épanouissement des jeunes Calédoniens, ce prix recevait en 1997, son premier auteur lauréat, Yves PINGUILLY, couronné pour son ouvrage « Le Ballon d’Or ».

Désormais, les petits lecteurs du Caillou avaient un rendez-vous annuel  avec un auteur via les médias ou pour les plus chanceux grâce aux rencontres en classe, en bibliothèque ou lors de la remise solennelle du prix.

Pour célébrer le vingtième  anniversaire du Prix Livre mon Ami, les organisateurs  de l’édition 2016, nous ouvrent la boîte à souvenirs de chacun des lauréats, auteurs ou illustrateurs.

Et  comme les enfants, on se régale, bien sûr !

Encore bravo et merci à tous, auteurs, organisateurs, lecteurs, parents, enseignants, bibliothécaires, libraires, amis du Livre et surtout … sponsors, sans lesquels ce prix ne saurait exister.

Et de formuler un seul vœu :   « Longue vie au Prix  Livre mon Ami ! »

qui fédère les jeunes autour de genres littéraires pleins de vie, d’actions et d’imaginaire avec les récits mêlant sentiments, histoire, écologie, et autre science-fiction.

Pour nos lauréats, le concept de ce prix est toujours aussi attractif car il touche à l’humain au travers de toutes ces rencontres, mais aussi à la beauté de notre Caillou – si lointain par la distance et par le choc des cultures et pourtant si proche par la langue et l’écriture partagées. Gageons qu’ils seront encore nombreux à venir à la rencontre de nos lecteurs car « … traverser le paradis à un train d’enfer » dixit la lauréate Irina DROZD, restera toujours pour les futurs élus, un sacré défi.

Marie-José MICHEL,

Témoin actif de la création de l’association « Livre, mon ami »

Mars 2016.


Mot de Monsieur Jean-Charles Ringard-Flament, vice-recteur de la Nouvelle-Calédonie
~

Créé en octobre 1996 à l’initiative du vice-rectorat, le prix de littérature de jeunesse est, depuis cette date, porté par l’association « livre, mon ami » et une équipe de bénévoles actifs et engagés qui ont contribué à promouvoir la lecture dans la majorité des écoles et collèges, et réuni les énergies au-delà des provinces et des enseignements publics et privés.

La rentrée 2016 sera marquée par les 20 ans de ce prix de littérature de jeunesse qui n’aura pas pris une ride. Gageons que le dynamisme de cette association et le soutien apporté par les directions des enseignements de la Nouvelle-Calédonie, dont le vice-rectorat, permettront une fois de plus, de mobiliser enseignants, directeurs d’école et d’établissement et responsables de bibliothèques, autour de cette œuvre émancipatrice incarnée par l’apprentissage et le goût de la lecture chez nos jeunes concitoyens.

Dans cette perspective, j’encourage les équipes pédagogiques et personnes-ressources à s’appuyer sur cette belle opération pour renforcer la liaison école-collège et apporter plus d’efficience dans l’enseignement du français, afin d’améliorer les performances des élèves, prévenir l’illettrisme et développer l’inclusion de tout un chacun dans la voie de la réussite.

Jean-Charles RINGARD-FLAMENT


Le mot de Mme Yolande Verlaguet, Directrice de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie
~

L’association Livre mon ami, qui a gagné ses lettres de noblesse par l’intérêt et la qualité de l’action menée auprès de notre jeunesse, célèbre cette année ses noces de porcelaine avec ses fidèles lecteurs. Ce coquillage qui servait de monnaie d’échanges dans des temps anciens est probablement un heureux présage : le livre pour élever les esprits.

Cette édition spéciale nourrira à nouveau l’imaginaire de nos élèves et offre aux enseignants de nombreuses opportunités d’actions autour du livre. Ces lectures visent   la maîtrise de la langue française dans toute sa beauté, sa légitimité et son utilité, le plaisir de lire, le respect des conceptions de chacun, le croisement des regards.

L’opération Livre mon ami participe de la construction de l’identité de notre école au sein de notre société multiculturelle, en invitant au partage, en développant l’altérité, en favorisant l’épanouissement de l’élève. Parce que la lecture, est une porte sur le monde enchanté, donnons aux élèves la clé de cet univers.

Yolande VERLAGUET

Les commentaires sont fermés