Remise du prix Livre Mon Ami 2020 à Estelle Faye… à Paris

2020-12-10_Livre-mon-ami_Estelle-FAYE-035De gauche à droite : Adrien Trohmae, Marine Guyen,
Joël Viratelle, Estelle Faye, Agnès Siraut

En raison de la crise sanitaire c’est à Paris, à la Maison de la Nouvelle-Calédonie, qu’Estelle Faye a finalement été accueillie pour recevoir son prix en tant que lauréate de l’opération Livre, Mon Ami 2020.

le roman « Les guerriers de glace », écrit par Estelle et illustré par Nancy Peña, avait été largement plébiscité par les 8498 lecteurs de CM2 et de 6ème des classes du public et du privé le 30 septembre dernier.

Joël Viratelle, directeur, a accueilli Estelle ce jeudi 10 décembre pour lui remettre son trophée, en attendant le moment où notre lauréate pourra enfin se rendre en Nouvelle-Calédonie « pour de vrai » !
La remise du prix s’est faite également en présence d’Adrien Trohmae et Marine Guyen du Service Etudiant / formation jeunesse, d’Agnès Siraut, Eric Dillenseger et Anne Bihan, tous de la MNC.

Estelle a pu bénéficier d’une visite virtuelle de notre Caillou par Joël Viratelle, et c’est maintenant ici que nous l’attendons… pour bientôt nous l’espérons.

La MNC a en effet offert à Estelle de nombreux présents qui auront fait d’elle, à sa venue dans le Pacifique, une spécialiste de la littérature de notre Pays : porte-folio, albums et roman assortis d’une mallette et d’entrées au Museum d’Histoire Naturelle, en attendant de pouvoir visiter également le musée du Quai Branly à l’initiative de la représentation calédonienne à Paris, dont l’exposition Roger Boulay. Voir à ce propos ce lien.

L’association remercie très chaleureusement M. Joël Viratelle et Mme Anne Bihan ainsi que tous les membres des équipes sur place qui nous ont fait l’amitié de nous relayer à Paris en ces temps de crise sanitaire.

Revue de presse :

Autres liens à propos du scrutin 2020 :

Photos par la Maison de la Nouvelle Calédonie.

À propos du trophée

Le trophée a été réalisé par Audrey Yeshua. C’est une sculpture en bois de santal, en provenance des îles Loyauté (probablement d’Ouvéa). Le bois de Santal est une essence très odorante.
La sculptrice Audrey Yeshua est originaire de Pouébo, commune de la côte Est.
Chacune de ses créations est une pièce unique. Pour celle-ci, elle a trouvé son inspiration dans le riche et exceptionnel lagon calédonien (classé au patrimoine de l’Unesco depuis 2008).
Le socle est en houp posé sur un support en tamanou avec gravure sur niaouli.

En savoir plus sur l’artiste : http://www.boutiques-artisanales.com/Yeshua.htm

Le trophée d'Estelle FayeLe trophée 2020
(cliquez pour agrandir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.