Yannick Prigent nous offre l’une de ses nouvelles

Yannick Prigent nous propose ici l’une des ses nouvelles, extraite de son recueil l’Ogre-Maison (Voies du Sud 2010)

.

Labarbebleue.com

Les phrases en italique sont de Monsieur Charles Perrault que je remercie pour sa collaboration désintéressée.

Il était une fois… un homme qui avait la barbe tellement bleue que cela le rendait laid et terrible. Il avait déjà eu plusieurs épouses – cinq cent quarante douze sûres sans compter les recherches en cours- qui avaient toutes disparu et qu’on n’avait jamais retrouvées.


N’ayant plus de place dans les placards de son château pour suspendre ses victimes, il avait décidé de mettre un terme à ses activités préférées. Il avait donc pris rendez-vous chez un psychologue pour lui expliquer son cas.

Le jour venu, pris d’un accès de confiance, il dit à sa femme au moment du départ :

« Ma mie je vous confie cette clé de mon ordinateur personnel, mais je vous interdis de l’utiliser durant mon absence sinon il se produirait un grand malheur à mon retour et il n’y a rien que vous ne pourriez alors attendre de ma colère…

Vous avez compris que cette clé n’était pas une clé de placard mais son mot de passe pour accéder à sa boîte mail ou une clé USB, le mystère plane encore…

J’abrège. Après l’avoir embrassée, il monte dans sa Porsche Cayenne à péter les yeux, sièges en peau d’espèces en voie d’extinction… Vrrrouuummm…

La malheureuse, pressée par sa curiosité, ne peut s’empêcher. A peine le véhicule a t-il franchi le pont levis … La tentation était si forte qu’elle ne put la surmonter… elle introduit la clé. Au moment de cliquer pour entrer dans Barbebleue. com elle songe à la défense qui lui a été faite et qu’il pourrait lui arriver grand malheur d’avoir été désobéissante. Mais la curiosité l’emporte et elle va consulter les emails de son ogre de mari comme vous le savez déjà ou comme vous l’avez deviné… Et alors là, là… Oh lala…

Horreur et fesse de bouc… Elle découvre les têtes de plusieurs femmes, encadrées les unes au-dessus des autres. Elle les déroule les unes après les autres. Elle comprend subitement pourquoi il insiste depuis quelque temps pour lui faire prendre un abonnement internet…

Horreur supplémentaire, Ô cruel destin… l’écran se brouille… l’ogre a installé un système de sécurité marital et un message sur fond noir s’affiche en lettres rouges ruisselant de gouttes de sang : « ma mie vous m’avez désobéi… eh bien vous allez prendre votre place auprès des Dames que vous avez vues… vous allez mourir… Recommandez votre âme à Dieu… »

Vous aurez remarqué comme on peut être un ogre très cruel et très horrible tout en s’exprimant très très poliment…

Elle se sent prise au piège. Elle envoie aussitôt un mail à sa sœur Anne. Mais sœur Anne ne peut rien voir venir car elle est à l’autre bout du réseau. De plus elle ne peut plus monter sur la tour de son PC qu’elle a échangé pour un Macbook pas plus haut qu’une marche d’escalier de château Barbie. Elle lui conseille de télécharger Skype pour avertir ses deux frères… Zut et rezut, ils sont hors zone de couverture… Elle a tout juste le temps d’écrire « Anne, sœur Anne ne vois tu rien venir… »

Vrrrouuummm… Barbe Bleue est revenu, son pas résonne dans l’escalier… toc, toc, toc…

…………………………………………………………………………………………

Enfants soyez prudents, aujourd’hui les ogres chassent sur le net…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.